Service agréé et habilité par le Trésor Public et le Ministère de l'Intérieur indépendant de l'Administration. Possibilité d'effectuer vos démarches sur service-public.fr.

Habilitation Ministère de l’Intérieur : n°212900

Agrément Trésor Public : n°52480

Une question ? 0 890 40 48 48

(0.80€ / min + prix appel, disponible du lundi au vendredi de 9h à 18h)

Habilitation

Carte grise en ligne : apprenez à démêler le vrai du faux


Image de l'article : Carte grise en ligne : comment trouver un site officiel ?

Face à un nombre grandissant d’arnaques à l’immatriculation, il n’est pas toujours facile de trouver un site officiel pour faire sa carte grise en ligne. Heureusement, deux solutions existent pour éviter de se faire piéger : utiliser un service reconnu par l’État et apprendre à repérer les faux sites de carte grise. Tous nos conseils pour immatriculer son véhicule en toute sécurité.


Comment trouver un vrai site de carte grise ?


Depuis 2017, les préfectures et les sous-préfectures ne sont plus habilitées à traiter les dossiers d'immatriculation. Conséquence ? Toutes les demandes de carte grise doivent désormais être réalisées par voie électronique. Le problème, c’est qu’un certain nombre de faux services d’immatriculation ont fait leur apparition sur Internet. Pour être sûr d’avoir affaire à un site officiel de carte grise en ligne, vous devez donc vous adresser à l’un des trois professionnels suivants.


-> L’Agence Nationale des Titres Sécurisés : depuis la fermeture des guichets de délivrance des titres sécurisés, le site de l’ANTS est l’unique service public de carte grise. Chapeautée par l’État, cette plateforme vous permet de réaliser toutes vos démarches d’immatriculation en ligne (changement de titulaire, déclaration de cession, demande de duplicata, etc.).
-> Les professionnels de l’automobile : certains garagistes et concessionnaires disposent d’une habilitation pour vous aider dans votre demande de carte grise en ligne. Leur service – légal et reconnu par l’État – simplifie les démarches d’immatriculation, moyennant le paiement d’une certaine somme.
-> Les plateformes spécialisées : certains sites officiels de carte grise vous permettent également d’immatriculer votre véhicule en ligne. L’avantage ? Un conseiller vous aide dans vos démarches, vous tient au courant de l'évolution de votre dossier et s'engage à livrer votre carte grise dans les plus brefs délais. Pour pouvoir proposer ce service, ces plateformes doivent obligatoirement être agréés par l’État. C’est d’ailleurs le cas de Guichet Carte Grise qui dispose d’une habilitation délivrée par le Ministère de l’Intérieur (n°212900) et d’un agrément du Trésor Public (n°52480).


Comment repérer les faux sites de carte grise ?


Hormis les professionnels que nous venons de citer, aucune plateforme n’est autorisée à gérer vos demandes d’immatriculation en ligne. Pourtant, de nombreuses arnaques à la carte grise sont à déplorer sur Internet. Raison pour laquelle il est important de suivre plusieurs conseils pour vérifier l’authenticité d’un site de carte grise en ligne.


-> Méfiez-vous des imitations : les faux sites de carte grise misent généralement sur la confusion pour tromper les automobilistes. Pour cela, ils vont utiliser des URL qui ressemblent aux terminologies officielles, comme « .gouv.com », « .gouv.org » ou même tout simplement « .gouv ». En effet, les sites officiels de l'administration française se terminent obligatoirement par « .gouv.fr » à l’image de l’ANTS ou par « .fr ». Les fausses plateformes d'immatriculation vont également prendre l'apparence d'un site officiel, notamment en utilisant les couleurs bleu-blanc-rouge, en faisant allusion à un ministère ou en utilisant l'image de la Marianne.
-> Faites attention aux premiers résultats de recherche : lorsque vous recherchez un site pour faire une carte grise en ligne, les premiers résultats sur le moteur de recherche ne seront pas forcément l'ANTS, Guichet Carte Grise ou une autre plateforme habilitée. Vous devez donc faire le tri entre les différentes plateformes, notamment en faisant attention aux liens qui sont précédés du mot « Annonce », signifiant qu'ils ont acheté leur position sur Google, Bing ou encore Yahoo.
-> Vérifiez les mentions légales : sur un site officiel pour faire une carte grise en ligne, vous retrouverez systématiquement les conditions générales de vente et éventuellement un formulaire de rétractation. Pensez également à vérifier que la plateforme d’immatriculation affiche bien un numéro d’habilitation délivrée par le Ministère de l’Intérieur, ainsi qu’un numéro d’agrément du Trésor Public.
-> Évitez les sites « louches » : pour repérer un faux site de carte grise, n'hésitez pas à lire le contenu présent sur la plateforme. Des fautes d'orthographe, une présentation bâclée ou un français approximatif seront autant de preuves du manque de sérieux du service. Pour en avoir le cœur net, n'hésitez pas à consulter les avis des autres clients afin d'avoir une idée de la qualité du service. D’ailleurs, vous pouvez découvrir les avis sur Guichet Carte Grise en toute confiance.
-> Assurez-vous qu’il respecte les règles : comme nous l'avons vu, les professionnels et les plateformes habilités vous permettent de faire une demande officielle de carte grise en ligne. Toutefois, ils doivent obligatoirement respecter 4 règles :



  • le certificat d'immatriculation doit vous être directement envoyé (sans passer par le professionnel au préalable) ;

  • l'automobiliste doit expressément consentir à renoncer au délai de rétractation s'il veut que la procédure d'immatriculation débute immédiatement ;

  • le professionnel doit informer le consommateur qu'il ne sera plus possible d'annuler la procédure sans frais une fois que le service a débuté ;

  • et l'automobiliste doit disposer d'une information claire sur les tarifs pratiqués, ainsi que d'une facture à l’issue de sa commande.


Achat d’une voiture d’occasion : comment détecter une fausse carte grise ?


Malgré toutes ces précautions, il n’est pas toujours facile d’être sûr de l’authenticité d’une carte grise, notamment si celle-ci est remise par le vendeur du véhicule. Pour vous assurer que le certificat d’immatriculation est conforme, vous devez vérifier plusieurs points spécifiques. Pour cela, il est d’ailleurs important de savoir comment lire une carte grise.


-> Le numéro d'immatriculation : constitué d'une série de lettres et de chiffres, il prend désormais obligatoirement la forme « AB-123-CD » depuis la démocratisation du système d'immatriculation SIV. Il peut toutefois encore être au format FNI (« 123-AB-01 ») si le véhicule est ancien. Cette information est consultable dans la case A de la carte grise et peut être vérifiée en comparant avec le numéro sur la plaque minéralogique de la voiture.
-> Le numéro d'identification du véhicule : indiqué dans la case E, ce numéro correspond au VIN (Véhicle Identification Number) ou numéro de série de la voiture. Permettant d'identifier le véhicule, il est inscrit à plusieurs endroits, notamment sur le châssis et sur l'une des portières avant. Si ce numéro ne coïncide pas avec celui présent sur la voiture, c’est qu’il s’agit probablement d’une fausse carte grise.
-> La signature du vendeur : pour détecter un certificat d'immatriculation frauduleux, vous pouvez également vous baser sur la signature du propriétaire du véhicule, présente sur le contrat de vente et sur le coupon détachable du certificat d'immatriculation. En cas de différence flagrante, il est judicieux de redoubler de vigilance.


Traitement en 24h

Expédition de la carte grise à domicile sous 48h

Alertes temps réel par SMS

Service habilité par le Ministère de l'intérieur
Identité sécurisée et vérifée par
FranceConnect
Une question ?
0 890 40 48 48
(0.80€ / min + prix appel, disponible du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h)
Facilité de paiement
Paiement en 3 fois
Cartes acceptées
Votre carte verte en 5 minutes !

Obtenez votre tarif, 70 assureurs comparés, avec le simulateur de notre partenaire !

Dossier constitué en 5 minutes, traitement en 24h.
Nouvelle carte grise dans votre boîte aux lettres dans les 2 jours suivants.

J’enregistre ma formalité en ligne