Service agréé et habilité par le Trésor Public et le Ministère de l'Intérieur indépendant de l'Administration. Possibilité d'effectuer vos démarches sur service-public.fr.

Habilitation Ministère de l’Intérieur : n°212900

Agrément Trésor Public : n°52480

Une question ? 0 890 40 48 48

(0.80€ / min + prix appel, disponible du lundi au vendredi de 9h à 18h)

Habilitation

Déconfinement et Covid-19 : les précautions pour réutiliser sa voiture


Image de l'article : Fin du confinement : comment protéger sa voiture du Covid-19 ?

Après quasiment 2 mois de confinement en raison du coronavirus, les déplacements vont progressivement revenir à la normale à compter du 11 mai. En prévision du déconfinement, il est cependant impératif d’adopter certaines précautions avant de réutiliser sa voiture. L’objectif ? Limiter le risque de contamination au Covid-19, éviter la panne sèche et rouler en toute sécurité.


Peut-on être contaminé par le Covid-19 dans sa voiture ?


Au moment de reprendre la route, l'une des inquiétudes des automobilistes est de savoir si des résidus du Covid-19 peuvent être présents au sein de l'habitacle de leur véhicule. Bien que le risque semble minime, il n'est pas nul pour autant, dans la mesure où le virus est détectable jusqu'à 2 à 3 jours sur les surfaces en plastique et en acier inoxydable selon les Centres de contrôles et de prévention des maladies (CDC) de Los Angeles et de Princeton. Quant au carton – qui peut notamment être utilisé pour fabriquer vos sacs de courses -, il pourrait abriter des traces du coronavirus pendant 24 heures.


De plus, vous auriez tort de penser que votre voiture constitue une protection imbattable contre le virus du Covid-19. Bien que votre véhicule dispose d’un filtre, celui-ci est uniquement conçu pour empêcher l’intrusion de certains polluants extérieurs, dont les pollens. Le coronavirus est donc susceptible de s’introduire à l’intérieur de votre voiture, même si le risque reste extrêmement limité car le virus survit peu de temps dans l’air.


Oui, il est donc possible d'être contaminé dans sa voiture car le virus peut se transmettre par objets interposés et s’infiltrer dans l’habitacle. Il ne faut cependant pas céder à la panique : le risque reste relativement limité étant donné que la quantité de particules de Covid-19 diminue rapidement. Le mieux reste encore d'adopter les gestes barrières et, éventuellement, de nettoyer consciencieusement son véhicule avant le déconfinement.


Covid-19 : comment désinfecter sa voiture ?


Avec la fin du confinement et la reprise des déplacements, la crainte est légitime que sa voiture puisse présenter des traces du virus. Pour limiter au maximum le risque de contamination, plusieurs gestes s'imposent, tout particulièrement si vous utilisez régulièrement votre véhicule ou que vous le partagez avec une autre personne.


-> Nettoyez l'habitacle : l’OMS (Organisation mondiale de la santé) recommande d'utiliser un désinfectant ménager, en lingette ou en pulvérisateur, pour nettoyer les surfaces à l'intérieur de la voiture, dont les plastiques et le cuir. Pour commencer, essayez le produit sur une petite partie cachée afin de vérifier que le produit n'endommage par les matériaux.
-> Insistez sur les zones de contact : à défaut de nettoyer quotidiennement votre véhicule, veillez tout du moins à désinfecter régulièrement les surfaces que vous touchez couramment. C'est le cas du volant, du levier de vitesses, du frein à main, des commodos ou encore des poignées extérieures. Quant à l'écran tactile, évitez d'utiliser des produits à base d'ammoniaque qui vont le dégrader.
-> Méfiez-vous des objets extérieurs : toutes ces mesures peuvent s'avérer inutiles si vous ne faites pas attention aux objets que vous touchez, comme les pistolets des stations essence ou les boutons d'horodateur. Avant de remonter dans votre voiture, notamment après avoir fait les courses ou le plein, le mieux reste donc de vous laver les mains à l’aide de gel hydroalcoolique.
-> N’oubliez pas le pare-brise : après plusieurs semaines d'arrêt, le pare-brise de votre voiture peut s'être encrassé, tout particulièrement si votre véhicule a dormi à l'extérieur. Pour avoir une bonne visibilité, pensez donc à le nettoyer avant le déconfinement.


Comment préparer sa voiture avant le déconfinement ?


Le virus du Covid-19 ne représente pas le seul danger au moment du déconfinement. De nombreux automobilistes n'ont pas utilisé leur voiture depuis un certain temps, voire même depuis plus de 2 mois pour certains. Or, votre véhicule se détériore avec le temps, y compris si vous ne l'utilisez pas. D'où l'importance d'adopter certains gestes pour le préparer à la fin du confinement.


Vérifiez le fonctionnement de la batterie et de l’électronique


Après plusieurs semaines d'inutilisation, le principal risque au moment du déconfinement est que la batterie de votre voiture soit à plat. N’hésitez donc pas à démarrer votre véhicule afin de vérifier que ce n’est pas le cas et, le cas échéant, à utiliser un chargeur ou des pinces crocodile pour la recharger. Profitez-en également pour tester le bon fonctionnement des feux (route, croisement, recul, clignotants, etc.) et de l'électronique. L'occasion de vérifier aussi qu'aucun témoin ne s'allume.


Inspectez les pneus et les niveaux de liquide


En prévision du déconfinement, vous devez vous assurer que les pneumatiques sont en bon état. En plus de vous intéresser aux éventuels défauts (hernie, coupure, etc.) et au témoin d'usure, vérifiez surtout la pression des pneus, dans la mesure où un arrêt prolongé peut entraîner un dégonflage.
Ouvrez ensuite le capot pour vérifier que votre véhicule n'a subi aucune fuite durant le confinement. Pensez aussi à inspecter le niveau des différents liquides, dont l'huile moteur et les liquides de refroidissement et de lave-glace.


Contrôlez les papiers de votre véhicule avant le déconfinement


Avant de reprendre le volant au moment du déconfinement, il est impératif de vérifier la date de fin de validité de votre contrôle technique. Bien que vous bénéficiiez d'un délai supplémentaire de 3 mois pour réaliser le contrôle technique en raison du coronavirus, pensez à prendre rapidement rendez-vous si l'échéance est proche.


Regardez également votre vignette d'assurance pour vérifier qu'elle n'est pas périmée. Le cas échéant, pensez à placer la nouvelle. N'hésitez pas non plus à demander un remboursement partiel de votre assurance auto en raison du Covid-19, dans l'hypothèse où vous n'auriez pas utiliser votre véhicule pendant le confinement. Bien qu’il n’y ait aucune obligation en la matière, votre assureur est susceptible de faire un geste commercial.


Sachez enfin que vous pouvez toujours réaliser une demande de carte grise durant l'épidémie de coronavirus. En cas d’achat d’un véhicule, de déménagement ou même de changement de nom (suite à un mariage, un divorce, etc.), faites le choix de demander votre carte grise en ligne pour régulariser la situation et obtenir votre certificat d’immatriculation sans vous déplacer.


Traitement en 24h

Réception de la carte grise 48h après validation

Alertes temps réel par SMS

Service habilité par le Ministère de l'intérieur
Identité sécurisée et vérifiée par
FranceConnect
Une question ?
0 890 40 48 48
(0.80€ / min + prix appel, disponible du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h)
Facilité de paiement
Paiement en 3 fois
Cartes acceptées
Votre carte verte en 5 minutes !

Obtenez votre tarif, 70 assureurs comparés, avec le simulateur de notre partenaire !

Dossier constitué en 5 minutes, traitement en 24h.
Nouvelle carte grise dans votre boîte aux lettres dans les 2 jours suivants.

J’enregistre ma formalité en ligne