Service agréé et habilité par le Trésor Public et le Ministère de l'Intérieur indépendant de l'Administration. Possibilité d'effectuer vos démarches sur service-public.fr.

Habilitation Ministère de l’Intérieur : n°212900 Agrément Trésor Public : n°52480

Une question ? 0 890 40 48 48

(0.80€ / min + prix appel, disponible du lundi au vendredi de 9h à 18h)

Habilitation

Habilitation Ministère de l’Intérieur : n°212900 Agrément Trésor Public : n°52480

Passer sa carte grise en collection : une bonne idée ?


Si la carte grise « de collection » a pendant longtemps été réservée aux véhicules historiques, des voitures plus classiques s'y mettent également désormais, à l'image des vieilles Peugeot 205 GTI et autres Renault Supercinq. Il faut dire que la carte grise « véhicule de collection » présente de nombreux avantages et un nombre limité d’inconvénients. Dans ces conditions, une question se pose : faut-il faire changer sa carte grise ?


La carte grise « véhicule de collection », c’est quoi ?


La carte grise « véhicule de collection », que l'on appelle désormais certificat d'immatriculation de collection (CIC), a fait son apparition dans les années 1960. À cette époque, son rôle est clair : permettre aux voitures anciennes de circuler, et ce, même si leur carte grise avait été détruite ou perdue durant la Seconde Guerre mondiale. Aux origines, cette appellation était soumise à un désagrément majeur : l'automobiliste ne pouvait circuler que dans son département et dans les départements limitrophes. Une demande d'autorisation préfectorale était d'ailleurs nécessaire pour circuler ailleurs sur le territoire. Voilà pourquoi seules les voitures avec une « vrai « histoire » et généralement produites en édition limitée disposaient d’une carte grise « collection ».


Ce sont ces restrictions qui ont pendant longtemps limité l'intérêt de la carte grise dite « de collection ». Suite à l'adoption du nouveau système d'immatriculation des véhicules (SIV) en 2009, la donne a changé. Les règles se sont assouplies, rendant le certificat d’immatriculation de collection beaucoup plus avantageux. Pour pouvoir passer sa carte grise en collection, trois conditions sont néanmoins nécessaires :



  • le véhicule doit avoir plus de 30 ans ;

  • il ne doit plus être produit ;

  • et il ne doit pas avoir été modifié.


Les avantages de la carte grise « de collection »


Bien que le passage au certificat d’immatriculation de collection ne soit pas obligatoire, un certain nombre de propriétaires d’une voiture de plus de 30 ans optent pour cette solution, et ce, que leur véhicule ait une réelle valeur historique ou non. Il faut dire qu’une carte grise de collection offre de nombreux avantages, notamment en matière de circulation et de contrôle technique.


Une circulation libre, même au sein des ZCR


Si les véhicules de collection étaient soumis à d'importantes restrictions de circulation par le passé, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Il est désormais possible de rouler librement partout en France et à l'étranger.


Plus intéressant encore, les voitures avec une carte grise « de collection » ne sont pas soumises aux restrictions de circulation dans les ZCR (Zones de circulation restreinte). Dans les villes ayant mis en place une ZCR - à l'image de Paris et de Grenoble -, il est obligatoire de disposer d'une vignette Crit'Air pour circuler. Or, tous les véhicules mis en circulation avant 1997 ne peuvent pas obtenir une telle pastille, qu'ils roulent à l'essence ou au diesel. Un véhicule de plus de 30 ans avec une carte grise « normale » sera donc interdit de circulation, tandis que le même véhicule avec une carte grise « de collection » pourra rouler librement. Au final, il n'y a que pendant les pics de pollution qu’il sera impossible de circuler en ville.


Un contrôle technique tous les 5 ans


Si le contrôle technique doit habituellement être réalisé tous les 2 ans, cette durée est portée à 5 ans dans le cas d’un véhicule « de collection ». Quant aux véhicules mis en circulation pour la première fois avant 1960, ils n'ont tout simplement aucun contrôle technique à réaliser En cause ? Un kilométrage généralement plus faible. De nombreux automobilistes ont donc opté pour le CIC, notamment suite au durcissement des règles entourant le contrôle technique.


Un format d’immatriculation libre


D'ici 2021, toutes les immatriculations devront passer au format SIV. Toutefois, les véhicules de collection risquent d'échapper à cette règle. Conséquence ? Il est toujours possible d'utiliser l'ancien format d'immatriculation (FNI), notamment avec le numéro de département à droite. Avec une carte grise « de collection », le véhicule peut également disposer de plaque avec lettres blanches sur fond noir et opter pour le format de son choix : rectangulaire, carré ou même courbe.


Aucun risque de partir à la casse en cas d’accident


En cas d'accident grave, un véhicule « classique » peut être déclaré VGE (véhicule gravement endommagé) ou VEI (véhicule économiquement irréparable). Il devra alors généralement être obligatoirement détruit. Une voiture de collection, quant à elle, ne pourra pas partir à la casse et ne pourra pas être déclarée comme irréparable. Quelle que soit l'importance des dégâts, le propriétaire aura donc le droit de conserver son véhicule. Il devra toutefois faire réaliser une contre-expertise à l'issue des travaux afin d'avoir l'autorisation de remise en circulation.


Les inconvénients de la carte grise collection


Bien que le certificat d'immatriculation de collection comporte également des désagréments, ils sont relativement mineurs en comparaison des avantages glanés. Il convient néanmoins de bien connaître les inconvénients du passage en carte grise collection avant de faire son choix, notamment car celui-ci est définitif (sauf exception).


L’obligation de fournir une attestation du caractère « collection »


Comme nous l'évoquions plus haut, le véhicule ne doit avoir subi aucune modification majeure pour prétendre à l'appellation « collection ». À titre d’exemple, vous ne pourrez généralement pas obtenir un certificat d’immatriculation de collection en cas de remplacement du moteur par un modèle plus récent.


D’ailleurs, toute demande de CIC s’accompagne désormais d’une déclaration sur l’honneur attestant que la voiture n'a pas été modifiée. Il est également nécessaire de fournir une attestation pouvant le caractère « collection » de la voiture, obtenue soit auprès du constructeur ou de la FFVE (Fédération française des véhicules d'époque). Or, son obtention n'est pas toujours une partie de plaisir, surtout si le constructeur a disparu.


Aucun recours en cas de vice caché


En cas d'achat d'un véhicule de collection, l'acquéreur n'a aucune possibilité de se retourner contre le vendeur pour cause de vice caché. La législation considère en effet qu'il est impossible d'espérer une fiabilité similaire à celle d'une voiture récente. Lors d'une transaction entre particuliers, il faudra donc être particulièrement vigilant car certains véhicules de collection peuvent être maquillés afin de cacher les principaux défauts.


L’interdiction d’utiliser sa voiture de collection à des fins lucratives


Il faut également savoir qu'un véhicule avec une carte grise « de collection » doit uniquement avoir un usage personnel et de loisirs. En effet, il est totalement interdit de l'utiliser à titre professionnel ou dans un but lucratif. Concrètement, cela signifie que vous ne pourrez pas louer votre voiture de collection pour un mariage ou pour un film, ni même l’utiliser pour votre activité professionnelle, voire pour vos trajets domicile-travail.


Traitement en 24h

Réception de la carte grise à domicile sous 48h

Alertes temps réel par SMS

Service habilité par le Ministère de l'intérieur
Identité sécurisée et vérifée par
FranceConnect
Une question ?
0 890 40 48 48
(0.80€ / min + prix appel, disponible du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h)
Facilité de paiement
Paiement en 3 fois
Cartes acceptées
Votre carte verte en 5 minutes !

Obtenez votre tarif, 70 assureurs comparés, avec le simulateur de notre partenaire !

Dossier constitué en 5 minutes, traitement en 24h.
Nouvelle carte grise dans votre boîte aux lettres dans les 2 jours suivants.

J’enregistre ma formalité en ligne