Habilitation Ministère de l’Intérieur : n°212900

Agrément Trésor Public : n°52480

Une question ? 0 890 40 48 48

(0.80€ / min + prix appel, disponible du lundi au vendredi de 9h à 18h)

Habilitation carte grise par le Ministère de l'Intérieur

Le comparateur officiel des contrôles techniques est (enfin) lancé

Publié le 07 December 2020
Comment comparer les prix du contrôle technique ?

Après 2 ans d’attente, le gouvernement vient finalement de lancer son comparateur officiel des centres de contrôles techniques. En ligne depuis 2 mois, la plateforme permet de lister les centres et d’en comparer les tarifs. Si l’idée est bonne et répond à une augmentation des prix pratiqués, elle est déjà confrontée à de nombreuses limites, à la fois pointées du doigt par les automobilistes et par les professionnels.

Une comparaison officielle des contrôles techniques

La création d’un comparateur officiel des centres de contrôle technique, c'est l'un des changements du secteur auto en 2020 que nous vous avions annoncé en début d'année. Voulue dès 2018 en raison de la hausse du prix des carburants et de la mobilisation des « gilets jaunes », la plateforme aura finalement attendu près de 2 ans pour voir le jour. En ligne depuis le 8 octobre dernier, le site prix-controle-technique.gouv.fr permet ainsi de lister les centres de contrôle technique par commune, de les géolocaliser et de connaître le prix de leurs prestations. Géré par le Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, le site est l'œuvre de la DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes) et de la DGEC (Direction générale de l’Énergie et du Climat). Un outil d'autant plus intéressant qu'il permet de trouver un centre selon la motorisation de son véhicule, particulièrement utile pour les voitures électriques et hybrides.

À n’en pas douter, de nombreux automobilistes vont utiliser ce comparateur officiel afin de faire le tri entre les différents centres. Il faut dire que, selon une étude menée par Simplauto, le prix moyen d'une visite aurait augmenté de 12,3 % en l'espace d'un an, passant de 69 à 77,60 € (1). Le durcissement du contrôle technique en 2018 puis en 2019, doublant notamment le nombre de défaillances entrainant une contre-visite, n’est d’ailleurs pas étranger à cette hausse tarifaire, dans la mesure où il augmente la charge de travail des contrôleurs. La crise du Coronavirus, impactant aussi le contrôle technique et les délais de visite, a certainement elle aussi joué sur cette inflation.

Comparatif des contrôles techniques : des lacunes importantes

Si l'intention est louable, le comparateur officiel lancé par le gouvernement présente d'importantes lacunes. À en croire le magazine Que Choisir, la plateforme ne recense que 4 500 professionnels, soit seulement 70 % des 6 400 centres agréés que compte la France (2). On peut également regretter le manque de lisibilité de la carte, compliquant la navigation autour d'une zone géographique identifiée. L'impossibilité de réaliser une recherche à proximité peut également être préjudiciable, tout particulièrement pour les automobilistes ne disposant pas d'un centre de contrôle technique au sein de leur commune.

Mais le plus gros défaut est ailleurs : le comparateur officiel ne tient pas compte des promotions offertes dans les centres. Seul le prix « brut » du contrôle technique et de la contre-visite est ainsi communiqué. Or, il aurait été intéressant d'afficher également les offres des professionnels, les partenariats (avec des assureurs, des comités d’entreprise, etc.), ainsi que les différentes options pouvant jouer sur le tarif du contrôle technique. La pertinence de cette plateforme interroge également. En effet, est-ce que les automobilistes seront prêts à rouler 10 ou 20 minutes de plus afin d'économiser seulement quelques euros sur le montant de leur contrôle technique ? Le doute est permis, comme le rappelle d'ailleurs le CNPA (Conseil national des professions de l'automobile) indiquant que le principal critère de choix d'un centre de contrôle technique est sa proximité et non ses tarifs (2).

Un comparateur pensé comme un observatoire du contrôle technique

La création de ce comparateur officiel ne devrait donc pas bouleverser le fonctionnement et l'usage du contrôle technique, obligatoire pour vendre une voiture. Malgré tout, le gouvernement s'est félicité du lancement de cette plateforme déclarant, par l'intermédiaire d'Alain Griset, le Ministre délégué auprès du Ministre de l’Economie, de la Finance et de la Relance chargé des Petites et Moyennes Entreprises, que « la mise en ligne de ce comparateur de prix est une nouvelle avancée pour la préservation du pouvoir d’achat des Français » (3). Il faut dire que le site pourra également faire office d'observatoire des prix de contrôle technique pratiqués en France, permettant aux pouvoirs publics de suivre plus efficacement les évolutions de tarifs adoptées par les professionnels.

Mais, une fois encore, le doute est permis sur la question. Pourquoi ? Tout simplement car ce sont les centres eux-mêmes qui doivent actualiser leur fiche en cas de modification de leur grille tarifaire. L’interrogation est donc de savoir si ces derniers vont jouer le jeu et prendre le temps d’alimenter la plateforme officielle. Rendez-vous d’ici quelques mois pour réaliser un premier retour d’expérience sur le sujet.

Sources : (1) Contrôle technique : les prix se sont envolés depuis la réforme de mai 2018 - Le Monde - 2019 (2) Contrôle technique - Un site pour comparer les prix - Que Choisir – 2020 (3) https://prix-controle-technique.gouv.fr : lancement du premier comparateur officiel de prix des prestations des centres de contrôle technique automobile - Ministère chargé des Petites et Moyennes Entreprises – 2020

Dossier constitué en 5 minutes, traitement en 24h.
Nouvelle carte grise dans votre boîte aux lettres dans les 2 jours suivants.

J’enregistre ma formalité en ligne