Habilitation Ministère de l’Intérieur : n°212900

Agrément Trésor Public : n°52480

Une question ? 0 890 40 48 48

(0.80€ / min + prix appel, disponible du lundi au vendredi de 9h à 18h)

Habilitation carte grise par le Ministère de l'Intérieur

Carte grise : tout savoir sur le numéro de série d’un véhicule (VIN)

Publié le 26 March 2021
Code VIN : à quoi sert le numéro de série d’un véhicule ?

Indiqué à la fois sur la carte grise et à plusieurs endroits sur le véhicule, le code VIN correspond au numéro de série d’un véhicule. Composé d’une série de lettres et de chiffres, ce code est unique et permet ainsi d’identifier précisément une voiture, un camion, un utilitaire ou encore une moto.

Voiture : qu’est-ce que le numéro VIN ?

Le numéro VIN, pour « Vehicle Identification Number », est un code unique attribué à chaque nouveau véhicule produit (voiture, moto, utilitaire, etc.). Aussi appelé numéro d'identification du véhicule ou encore numéro de série du véhicule, ce code permet d'identifier un véhicule et se compose de 17 caractères depuis 1981.

Tous les véhicules à travers le monde disposent de leur propre numéro VIN, son format étant basé sur une norme ISO internationale. Ce numéro de série est gravé à au moins deux endroits sur chaque véhicule. Il est aussi possible de le lire sur la carte grise. Notez d’ailleurs que le code doit obligatoirement être identique à ces différents endroits.

Bon à savoir : bien qu'il se compose de lettres et de chiffres, le code VIN de votre voiture ne peut pas contenir les lettres « I », « O » et « Q ». Pourquoi ? Tout simplement pour éviter la confusion avec les chiffres 0 et 1.

Où trouver le numéro de série du véhicule ?

Comme nous l'avons évoqué, le numéro VIN est tout d'abord présent sur votre carte grise, au niveau du repère E. C’est d’ailleurs le cas pour tous les véhicules ayant été immatriculés au niveau européen. Ce code doit également apparaître à deux endroits au minimum sur votre voiture. Le plus souvent, vous pourrez trouver le numéro de série du véhicule :

  • au niveau de la plaque constructeur, située généralement sur le côté inférieur de la porte avant ou sous le capot ;
  • sur le châssis du véhicule, au niveau de la tête d'amortisseur ou de la traverse du moteur, où il est frappé à froid ;
  • sur la partie inférieure du pare-brise, principalement sur les anciens modèles ;
  • dans l'ordinateur de bord de la voiture, à condition qu'elle soit récente ;
  • sur les documents officiels du véhicule, notamment au niveau du carnet d'entretien et du rapport Histovec.

Comment lire le code VIN sur la carte grise ?

Présent notamment sur le certificat d’immatriculation de votre voiture, le numéro de série du véhicule peut être décomposé en 3 séries de caractères afin de faciliter sa lecture.

  • Le code constructeur WMI : les trois premiers caractères, constituant le code WMI (« World Manufacturer Identifier »), servent à identifier le constructeur ayant fabriqué le véhicule. Le premier caractère désigne une zone géographique (exemple : V pour la France, l'Espagne, l'Autriche, la Croatie et l'Estonie), le second un pays au sein de cette zone (exemple : F pour la France) et le dernier un constructeur spécifique (exemple : 1 pour Renault). Ainsi, un véhicule produit par Renault France portera le code VF1.
  • Le code descripteur VDS : les 6 caractères suivants du numéro VIN (du 4e au 9e) désignent le code VDS (« Vehicle Descriptor Section »). Il sert à décrire les caractéristiques techniques du véhicule, tel que le type de véhicule (voiture, camion, etc.), l'identification du modèle, la génération du modèle et le type de toit.
  • Le code indicateur VIS : les 8 derniers caractères (du 10e au 17e) désignent le code VIS (« Vehicle Indicator Section »). Il permet d'identifier le véhicule, notamment en fournissant son année de production, l'usine de production et son numéro dans la série.

À quoi sert le numéro de série VIN d’une voiture ?

Comme nous l’avons vu, le code VIN doit être identique sur la carte grise et sur le véhicule, qu’il soit indiqué au niveau du châssis, de la portière ou encore de l’ordinateur de bord. Ce numéro sera donc utile lors de la vente d’une voiture d’occasion, mais également en d’autres circonstances.

  • Trouver les bonnes pièces auto : en cas de réparation, le code VIN permet au propriétaire du véhicule ou au garagiste d'identifier précisément le modèle de la voiture et ainsi de sélectionner des pièces auto d’origine ou compatibles.
  • Vérifier l'authenticité d'un véhicule : au moment d'acheter un véhicule d'occasion, prenez le temps de vérifier que le code VIN inscrit sur la carte grise est identique à celui gravé sur le châssis ou la plaque constructeur. Si ce n'est pas le cas, cela peut indiquer qu'il s'agit d'une voiture volée ou que le certificat d'immatriculation n'est pas celui du véhicule. La lecture du numéro de série vous permet également de vous assurer que le VIN n'a pas été modifié, notamment grâce au code constructeur.
  • Constater le bon entretien de la voiture : en analysant le carnet d'entretien, vous pouvez vérifier que les réparations ont bien été réalisées avec des pièces auto d'origine ou compatibles. Dans le cas contraire, le véhicule pourrait présenter des anomalies et il faudra donc vous en méfier, tout particulièrement en cas d'achat d'une voiture d'occasion entre particuliers.
  • Assurer votre véhicule : dans certains cas, votre assureur pourra vous demander le numéro d'identification du véhicule avant de vous proposer une assurance auto. De la sorte, il pourra comparer les informations que vous avez fournies sur le véhicule à assurer (modèle, année, puissance, etc.) avec le code VIN.
  • Identifier le propriétaire d'une voiture : en cas d'accident, de délit ou encore d'abandon du véhicule, le code VIN peut permettre aux forces de l'ordre d'identifier la voiture impliquée, ainsi que son propriétaire. Le numéro sera d'ailleurs tout particulièrement utile si le véhicule a été volé et que les plaques d'immatriculation ont été changées ou usurpées.

Bon à savoir : si vous vendez votre véhicule à un particulier, n'hésitez pas à fournir le rapport Histovec de votre voiture à l'acheteur. En plus de mentionner le code VIN, ce document permet de connaître tout l'historique du véhicule (date de première mise en circulation, liste des propriétaires, sinistres, situation administrative, caractéristiques techniques, etc.). L’idéal pour rassurer l’acquéreur et conclure la vente plus facilement.

Dossier constitué en 5 minutes, traitement en 24h.
Nouvelle carte grise dans votre boîte aux lettres dans les 2 jours suivants.

J’enregistre ma formalité en ligne