Service agréé et habilité par le Trésor Public et le Ministère de l'Intérieur indépendant de l'Administration. Possibilité d'effectuer vos démarches sur service-public.fr.

Habilitation Ministère de l’Intérieur : n°212900

Agrément Trésor Public : n°52480

Une question ? 0 890 40 48 48

(0.80€ / min + prix appel, disponible du lundi au vendredi de 9h à 18h)

Habilitation

Covid-19 : les conséquences sur le prix des voitures


Image de l'article : Coronavirus : quelles conséquences sur le prix des voitures ?

En raison du confinement dû au coronavirus, le marché automobile a été à l’arrêt pendant près de 2 mois. Pour limiter la perte de valeur des véhicules et encourager la reprise des ventes, plusieurs mesures ont été prises ou sont à prendre. Gel de la cote Argus, diminution des tarifs en concession, aides de l’État… découvrez toutes les conséquences du Covid-19 sur le prix des voitures.


La cote de votre voiture gelée pendant le confinement


Pour réduire la dépréciation des véhicules d’occasion durant le confinement, le groupe Argus a annoncé la suspension de sa cote automobile. De quoi limiter la décote de votre voiture et préserver votre pouvoir d’achat.


Une suspension inédite de la cote automobile


Bonne nouvelle pour les automobilistes souhaitant vendre leur voiture : le groupe Argus a décidé de geler la cote des véhicules d'occasion (VO) en raison du confinement. Inventé en 1927, l'Argus automobile est l'une des valeurs de référence pour estimer le prix d'un VO en France. Elle se base sur de nombreux critères (kilométrage, état de fonctionnement, etc.), dont l'ancienneté du véhicule.


Le gel de la cote Argus est un geste fort à destination du secteur, dans la mesure où cela ne s'était plus produit depuis 1940. Même les précédentes crises, dont le scandale du Dieselgate et la crise financière de 2008, n'avaient pas entraîné une telle décision de la part du groupe Argus.


Une bonne nouvelle pour les pros… et les particuliers


Plus concrètement, la cote Argus des véhicules d'occasion est suspendue pour une période de 2 mois, correspondant à avril et mai. À en croire Olivier Flavier, directeur général du Groupe Argus, cette décision permettrait d'éviter une dépréciation des stocks de véhicules des professionnels de l'ordre de 180 millions d'euros (1). Il faut dire que certains acteurs estiment qu'un véhicule stocké perd en moyenne 18 € par jour de valeur, soit environ 1 600 € par véhicule sur une période de 2 mois (2). La suspension de la cote automobile est donc une excellente nouvelle pour les concessionnaires et autres garages car on estime que plus de 400 000 VO sont actuellement stockés et ne pouvaient pas être vendus en raison des règles de confinement (1).


Mais les particuliers vont également profiter du gel de la cote Argus, étant donné que leur véhicule n'aura pas perdu de valeur durant cette période de deux mois. Un geste d'autant plus appréciable qu'il s'applique également aux utilitaires et aux motos d'occasion. Dans la mesure où les ventes entre particuliers représentent 60 % des transactions VO, le gel de la cote automobile Argus est ainsi une façon de préserver le pouvoir d'achat de chacun.


Ventes automobiles : un marché en chute libre


Malgré la suspension de la cote Argus, le marché automobile connaît de nombreuses difficultés depuis le début de l’épidémie de coronavirus. La dégringolade des ventes, tant chez les professionnels qu’entre particuliers, en est le meilleur exemple.


Des professionnels lourdement impactés par le Covid-19


La décision prise par le groupe Argus s’avère salvatrice pour les professionnels, à l’heure où le marché automobile dégringole. Avec la fermeture de la majorité des points de vente en raison du confinement, nous avons assisté à une chute de plus de 72 % des ventes auto en mars 2020 par rapport à mars 2019 (3). Mais les chiffres sont encore plus terribles pour le mois qui a suivi : avec moins de 21 000 véhicules particuliers vendus en avril 2020, contre plus de 188 000 en avril 2019, le marché a chuté de près de 89 % (4). Et si on s'intéresse aux ventes totales depuis le début de l'année, on constate une baisse de près de 48 % par rapport à l'année passée. Une situation inédite et aux répercussions colossales, que le gel de la cote Argus va permettre de légèrement atténuer.


Des ventes entre particuliers qui se poursuivent


Les automobilistes ne sont pas, eux non plus, épargnés par l’effondrement du marché automobile dû au Covid-19. Les transactions de particulier à particulier ont en effet chuté de l'ordre de 86 %. Toutefois, il semblerait que les Français se soient détournés des professionnels durant la période de confinement. Pour preuve, les ventes entre particuliers ont représenté 56 % du marché en avril 2020, contre seulement 40 % avant la crise sanitaire (5). Ceci explique d’ailleurs en partie pourquoi les demandes de carte grise durant l’épidémie de coronavirus n'ont pas totalement été interrompues.


Déconfinement : le bon moment pour acheter une voiture moins chère


Face à la chute des ventes, les particuliers souhaitant acheter un véhicule peuvent espérer d’importantes remises. Une façon de relancer le marché et de permettre aux automobilistes de faire une bonne affaire.


Ventes de voitures : des prix qui risquent de diminuer


Malgré la suspension de la cote Argus, tout laisse à croire que le prix des voitures pourrait considérablement diminuer maintenant que le confinement est terminé. Pourquoi ? En raison des importants volumes dont disposent les professionnels, le tarif des véhicules neufs (VN) et des VO récents risque de chuter afin d’écouler les stocks. On peut donc s'attendre à des rabais, des promotions ou encore des modalités de financement plus avantageuses afin de relancer l’intérêt des particuliers et, par conséquent, les achats automobiles. Le déconfinement s’annonce donc comme le moment idéal pour faire l’acquisition d’un nouveau véhicule auprès d’un professionnel et pour faire sa carte grise en ligne dans la foulée.


Bientôt des aides pour acheter une voiture suite au déconfinement ?


Le gouvernement semble également bien parti pour favoriser la relance du marché. Fin avril, Bruno Lemaire, le Ministre de l'Économie, plaidait en effet pour qu'il y ait « à la fois redémarrage de l’économie, relance de la croissance mais une croissance durable, verte, qui soit plus protectrice de notre environnement ». Une annonce qui semble indiquer que l'État souhaite encourager l'achat de véhicules, principalement propres. Bien qu’aucune mesure n’ait encore été annoncée, les particuliers peuvent probablement s'attendre à des aides pour l'achat d'une voiture électrique ou hybride. Une bonne nouvelle pour les automobilistes, dans la mesure où les conditions d'attribution du bonus écologique se sont durcies au 1er janvier 2020.


Besoin d'immatriculer votre nouveau véhicule ? Pour limiter vos déplacements et éviter tout risque de contamination, faites confiance à Guichet Carte Grise pour demander votre carte grise en ligne.


Sources :
(1) Gel de la Cote Argus : « C'est un acte fort, inédit depuis 80 ans » - L'Argus - 2020
(2) La distribution automobile craint une baisse des prix des véhicules d'occasion - Journal Auto - 2020
(3) Marché automobile français (VP) : Mars 2020/2019 - Comité des Constructeurs Français d'Automobiles – 2020
(4) Marché automobile français (VP) : Avril 2020/2019 - Comité des Constructeurs Français d'Automobiles – 2020
(5) Tous les indicateurs du marché automobile en avril 2020 - L'Argus – 2020


Traitement en 24h

Réception de la carte grise 48h après validation

Alertes temps réel par SMS

Service habilité par le Ministère de l'intérieur
Identité sécurisée et vérifiée par
FranceConnect
Une question ?
0 890 40 48 48
(0.80€ / min + prix appel, disponible du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h)
Facilité de paiement
Paiement en 3 fois
Cartes acceptées
Votre carte verte en 5 minutes !

Obtenez votre tarif, 70 assureurs comparés, avec le simulateur de notre partenaire !

Dossier constitué en 5 minutes, traitement en 24h.
Nouvelle carte grise dans votre boîte aux lettres dans les 2 jours suivants.

J’enregistre ma formalité en ligne