Habilitation Ministère de l’Intérieur : n°212900

Agrément Trésor Public : n°52480

Une question ? 0 890 40 48 48

(0.80€ / min + prix appel, disponible du lundi au vendredi de 9h à 18h)

Habilitation carte grise par le Ministère de l'Intérieur

Plaques d’immatriculation : les 10 départements favoris

Publié le 27 July 2021
Immatriculation : le top 10 des départements les plus populaires

En France, le choix du département de la plaque minéralogique est libre. Vous pouvez ainsi choisir celui avec lequel vous avez le plus d’attache ou celui qui vous fait rêver. Certaines régions sont plus plébiscitées que d’autres, en raison de leur beauté et du fort attachement territorial. Découvrez le top 10 des départements les plus populaires sur les plaques d’immatriculation automobile en 2020.

Plaques d’immatriculation auto : les 10 départements les plus demandés

Une étude du site E-plaque, réalisée sur un panel de 50 000 demandes, a révélé les 10 départements les plus plébiscités qui figurent sur les plaques d’immatriculation en 2020.

En tête du classement, on retrouve le numéro 74 correspondant à la Haute-Savoie. Cet engouement s’explique notamment au fort attachement des Hauts-savoyards à leur département, à la forte densité de population et au flux touristique important.

À la deuxième place vient Paris (75) avec sa forte concentration de population, suivi de près par les Bouches-du-Rhône (13), les Alpes-Maritimes (06) et la Corse-du-Sud (2B). Toujours dans le sud, le Rhône (69) se retrouve à la 6e place, suivi de la Gironde (33) à la 7e position et du Nord (59) à la 8e place. Le Var (83) et la Haute-Corse (2A), eux, figurent respectivement à la 9e et 10e position.

Cette étude met en avant le fait que les départements les plus populaires ne sont pas forcément les plus peuplés. C’est le cas notamment de la Corse-du-Sud qui possède la plus faible démographie en France et qui arrive quand même à se hisser en 5e position ! Ce top 10 reflète donc l’attrait des Français pour les territoires du sud de la France.

À contrario, les mauvais élèves du palmarès sont les départements de la banlieue parisienne, la Seine-Saint-Denis (93) et le Val-de-Marne (94). Cela peut s’expliquer par le fait qu’il n’existe pas de fort attachement à ces territoires et très peu de tourisme. La Loire, les Deux-Sèvres et la Mayenne semblent également boudés par la population française !

Les règles à respecter pour la plaque d’immatriculation de son véhicule

Pour rappel, tout véhicule terrestre à moteur doit posséder une plaque d’immatriculation. Depuis 2009, le système d’immatriculation des véhicules (SIV) a changé. Cette homologation identifie désormais un véhicule à vie et non plus en fonction de son propriétaire. Le système se compose de trois séries de caractères : deux lettres, trois chiffres et deux lettres. Cette numérotation s’effectue de manière aléatoire suivant une chronologie nationale et vient remplacer le système à code géographique.

L’identifiant territorial, composé du numéro du département et du logo de la région associée, n’est donc plus obligatoirement en lien avec l’adresse. Lors d’un achat de véhicule ou de déménagement, vous n’êtes plus dans l’obligation de changer la plaque minéralogique pour la faire correspondre à votre département. Vous pouvez la laisser comme telle ou choisir de la personnaliser si vous souhaitez un département spécifique.

D’autre part, il est nécessaire que la plaque respecte un certain nombre de règles strictes, notamment concernant les dimensions et la disposition des chiffres, des lettres et des symboles.

Il est également bon de rappeler un autre changement majeur suite à cette nouvelle réglementation. Les demandes d’immatriculation ne se font plus en préfecture ou en sous-préfecture. Elles s’effectuent directement en ligne via l’ANTS ou auprès de spécialistes des cartes grises comme Guichet Carte Grise.

Si vous possédez un véhicule avec un numéro FNI, l’ancien système de réglementation, le changement spontané n’est pas encore possible. Passer à une immatriculation SIV ne s’effectuera qu’en cas de déménagement ou lors d’une demande de duplicata de certificat d’immatriculation suite à la perte, la détérioration ou l’usurpation de vos plaques.

Comment changer le département sur sa plaque d’immatriculation ?

Choisir le département de sa plaque d’immatriculation est tout à fait possible lors de l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion ou même après l’acquisition.

En revanche, il faut impérativement commander de nouvelles plaques. En effet, la loi est explicite : les plaques d’immatriculation doivent être inamovibles, lisibles et cohérentes entre l’avant et l’arrière du véhicule. Ainsi, tous les éléments des plaques minéralogiques doivent être solidaires entre eux. Il est donc interdit d’apposer un autocollant ou un sticker pour remplacer le numéro de département ou le logo régional. Si vous ne respectez pas la conformité, cela vous expose désormais à une amende de 135 €, majorée à 750 € si récidive.

Pour changer de plaque, il vous suffit de les commander chez un professionnel homologué. Il existe plusieurs sites spécialistes des plaques d’immatriculation qui proposent ce type de prestation. Veillez à ce que celles-ci soient bien homologuées par le ministère de l’Intérieur et l’UTAC (Union technique de l’automobile, du motocycle et du cycle). En quelques minutes, vous pouvez donc commander et personnaliser votre plaque minéralogique. Ce changement n’implique aucune démarche administrative.

Dossier constitué en 5 minutes, traitement en 24h.
Nouvelle carte grise dans votre boîte aux lettres dans les 2 jours suivants.

J’enregistre ma formalité en ligne