Habilitation Ministère de l’Intérieur : n°212900

Agrément Trésor Public : n°52480

Une question ? 0 890 40 48 48

(0.80€ / min + prix appel, disponible du lundi au vendredi de 9h à 18h)

Habilitation carte grise par le Ministère de l'Intérieur

Voiture gagée ou avec opposition : est-il possible de l’acheter ?

Publié le 23 November 2020
Peut-on acheter une voiture gagée ou avec une opposition ?

Bien que cela ne soit pas recommandé, il est possible d’acheter un véhicule gagé dans certaines situations spécifiques. Découvrez tous nos conseils sur l’achat d’une voiture concernée par une opposition ou un gage : la vérification de la situation administrative, la levée de l’opposition ou encore l’impact sur votre demande de carte grise.


Véhicule gagé ou avec OTCI : comment le vérifier ?


Avant d’acheter un véhicule, a fortiori entre particuliers, vous devez avoir un réflexe : consulter le certificat de situation administrative, ce document indiquant si le véhicule fait l'objet d'un gage ou d'une opposition au transfert du certificat d'immatriculation (OTCI). Au même titre que la déclaration de cession, l'ancienne carte grise et éventuellement le procès-verbal de contrôle technique (pour les véhicules de moins de 4 ans), le certificat de situation administrative constitue l'un des documents obligatoires lors de la vente d'une voiture d'occasion.


En l’absence du certificat de situation administrative, aussi appelé certificat de non gage, vous devez impérativement refuser d’acheter le véhicule. Pourquoi ? Tout simplement car vous ne serez pas en mesure de vérifier si la voiture est actuellement concernée par une procédure de gage ou d’opposition. Et, si tel est bien le cas, vous ne pourrez pas demander le changement de titulaire sur la carte grise.


Achat d’un véhicule sans certificat de non gage : comment faire ?


Comme nous l’avons vu, vous devez refuser l’achat de la voiture si le propriétaire n’est pas en mesure de vous fournir le certificat de situation administrative. Toutefois, il peut s'agir d'un simple oubli du vendeur. Dans cette situation, ce dernier doit faire une demande de certificat de non gage, le document devant dater de moins de 15 jours au moment de la vente du véhicule.


Pour obtenir le certificat de situation administrative, le vendeur doit utiliser Histovec. Il s’agit d’un service public permettant de connaître gratuitement l'historique complet du véhicule. De la sorte, le propriétaire pourra non seulement vous fournir le certificat de non gage, mais également la liste des propriétaires successifs du véhicule, les sinistres ayant donné lieu à une réparation encadrée ou encore la date de première mise en circulation. Si le document ne signale aucun gage ou opposition, vous pourrez acheter le véhicule l’esprit tranquille. Dans le cas contraire, les démarches à entreprendre vont principalement dépendre du motif de l’opposition, comme nous le voyons par la suite.


Peut-on acheter une voiture présentant une OTCI ?


L'opposition au transfert du certificat d'immatriculation, aussi appelée OTCI, est une procédure empêchant de changer le titulaire de la carte grise. En d’autres termes, vous ne pourrez pas acheter une voiture tant que l’opposition n’est pas levée par son propriétaire.


Lors d’une transaction entre particuliers, il est donc essentiel de s’assurer que le véhicule n’est pas soumis à une OTCI car, dans le cas contraire, vous ne pourrez pas l’immatriculer à votre nom. Pour cela, vous devez regarder avec attention le certificat de situation administrative du véhicule. Comme nous l’avons déjà évoqué, ce document vous permet en effet de savoir si la voiture est concernée par une opposition au transfert de la carte grise.


Comment faire lever une opposition au transfert de carte grise ?


Si vous souhaitez malgré tout acheter le véhicule en question, le vendeur doit au préalable faire lever l'opposition au transfert du certificat d'immatriculation. Les démarches qu’il doit entreprendre vont cependant différer selon la nature de l’OTCI.



  • Opposition judiciaire : dans cette situation, le véhicule que vous souhaitez acheter est inscrit au FVV (fichier des véhicules volés). Cela signifie qu’il est volé ou que, depuis qu'il a été retrouvé, l'inscription au FVV n'a pas été levée. Assurez-vous donc tout d’abord d’avoir affaire au véritable propriétaire du véhicule. Si c'est bien le cas, demandez-lui de demander la levée de l'opposition judiciaire auprès de l'administration ou des autorités.

  • Opposition émanant du Trésor Public : si cette mention figure sur le certificat de non gage, cela signifie que le vendeur n'est pas à jour du paiement de ses amendes. Cela peut notamment se produire si le délai autorisé de règlement est dépassé ou si le propriétaire, à la suite d'un déménagement, n'a pas réalisé son changement d'adresse sur sa carte grise et n'a donc pas pu recevoir les contraventions. Dans le premier cas, vous devez lui demander de régler sa dette auprès du Trésor Public. Dans le second, il doit refaire un certificat d'immatriculation avec sa nouvelle adresse et payer ses amendes, avant de pouvoir vous vendre le véhicule.

  • Opposition d'un expert automobile : cette mention sur le certificat de situation administrative indique que la voiture a été déclarée VEI (véhicule économiquement irréparable) ou VGA (véhicule gravement accidenté). Si le propriétaire a procédé à sa réparation depuis, il doit faire réaliser une expertise afin d'attester que le véhicule n'est plus un VEI ou un VGA. Dans le cas contraire, vous ne pourrez pas acheter la voiture, dans la mesure où elle ne pourra être cédée qu'à un centre VHU (véhicule hors d'usage) afin de procéder à sa destruction.

  • Opposition d'un huissier : dans cette situation, le vendeur du véhicule fait généralement l'objet d'une procédure de saisie, indiquant qu'il a des dettes auprès de l'administration fiscale. Vous ne pourrez alors acheter sa voiture qu'une fois la dette du propriétaire réglée. Dans le cas contraire, l'opposition ne pourra pas être levée.


Peut-on acheter une voiture gagée ?


Bien que cela ne soit pas conseillé, il est parfois possible d'acheter et donc de vendre un véhicule gagé. Présente sur le certificat de situation administrative, tout comme l'opposition au transfert de la carte grise, cette information indique généralement que le propriétaire n'a pas fini de rembourser le crédit lui ayant permis d'acheter le véhicule. Le plus souvent, cette situation intervient lorsque le véhicule a été acquis par le biais d'un crédit-bail, telle qu'une LOA (location avec option d'achat) par exemple.


Comme nous l'avons évoqué, vous avez le droit d'acheter une voiture gagée, à condition de vous engager à assumer le solde du crédit qu'il reste à rembourser à l'organisme de financement. Toutefois, la société de crédit-bail n'est pas dans l'obligation d'accepter votre demande. Dans tous les cas, il est recommandé de demander au propriétaire de faire lever le gage avant de procéder à l'achat du véhicule. Pour cela, il devra tout simplement rembourser son crédit au préalable.

Dossier constitué en 5 minutes, traitement en 24h.
Nouvelle carte grise dans votre boîte aux lettres dans les 2 jours suivants.

J’enregistre ma formalité en ligne