Habilitation Ministère de l’Intérieur : n°212900

Agrément Trésor Public : n°52480

Habilitation carte grise par le Ministère de l'Intérieur

Voiture électrique : le leasing social est déjà terminé pour 2024

Publié le 29 Mars 2024
Voiture électrique : fin du leasing social pour 2024

Lancée depuis le 1er janvier 2024, l’offre de leasing social destinée aux foyers les plus modestes pour accéder à une voiture électrique a été suspendue le 15 février 2024. Ce dispositif a largement dépassé les objectifs fixés par l’État. Il sera relancé pour l’année 2025.

Le leasing social, victime de son succès

Six semaines après son lancement, le leasing social est déjà une véritable réussite. Au départ, le gouvernement s’était fixé l’objectif de vendre entre 20 000 et 25 000 voitures pour 2024, sans date de fin. Mais l’offre a été prise d’assaut et a fait carton plein. En effet, 50 000 commandes ont été passées par les ménages les moins aisés.

L’objectif ayant été atteint, et même doublé, l’État français a décidé de suspendre le leasing électrique pour l’année 2024 à compter du 15 février 2024.

Un succès qui redéfinit le marché automobile français : sur 100 000 véhicules achetés chaque année éligibles au leasing, 50 000 seront électriques pour l’année en cours. De quoi transformer le parc automobile français et donner un coup de boost à l’électrique pour favoriser une mobilité durable.

Le groupe Stellantis a largement profité de ce bonus en proposant ses citadines Peugeot e-208 et Fiat 500e, mais aussi son SUV Jeep Avenger. Du côté de Renault, ce sont les Twingo e-tech et Zoé e-Tech qui ont pu faire partie de l’offre.

Bon à savoir : si vous êtes l’heureux propriétaire d’un nouveau véhicule électrique, votre demande de carte grise peut être réalisée en ligne via Guichet Carte Grise.

Un dispositif pour rendre accessible la voiture électrique aux plus modestes

Pour rappel, le leasing social a été créé pour aider les ménages les moins aisés à acquérir une voiture électrique. Il s’agit d’un dispositif de location avec option d’achat (LOA) sans apport, à 100 euros par mois pour les citadines et 150 euros pour les familiales. Sa durée minimale est prévue pour 3 ans, renouvelable une fois.

Cette aide est réservée aux familles les plus modestes, qui ont besoin d’un véhicule pour leurs trajets professionnels. Pour y être éligible, il faut :

  • Posséder un revenu fiscal de référence inférieur à 15 400 euros,
  • Rouler plus de 8 000 km par an dans le cadre de son activité professionnelle avec sa voiture personnelle ou habiter à plus de 15 km de son lieu de travail.

Du côté des constructeurs, seuls les véhicules construits en France ou en Europe étaient éligibles à l’opération.

Fort de son succès, le dispositif reviendra pour l’année 2025. En attendant, si vous souhaitez acquérir une voiture électrique, renseignez-vous pour bénéficier du bonus écologique et/ou de la prime à la conversion.

Dossier constitué en 5 minutes, traitement en 24h.
Nouvelle carte grise dans votre boîte aux lettres dans les 2 jours suivants.

J’enregistre ma formalité en ligne